Entrevista/Invitad@

Ricardo Abdahllah : “Être immigré, cela t’apprend à vivre avec moins”

café des roumains

Journaliste et écrivain d’origine colombienne, Ricardo Abdahllah vit à Paris depuis 2007 et travaille comme correspondant pour le quotidien El Espectador. En 2009 il a reçu le Prix Simón Bolívar, la plus haute distinction décernée en Colombie pour le journalisme professionnel, pour son entretien avec l’écrivain et militant français Dominique Lapierre. L’année dernière, son livre “El sol es siempre igual” (Le soleil est toujours le même) – un recueil de nouvelles sur le thème de l’amitié – a été primé pour la créativité littéraire par l’Université Antioquia de Colombie. Ricardo a passé son été 2014 entre Bucarest, la Transylvanie et Rosia Montana. Nous l’avons rencontré pour parler de tout cela…

Ver la entrada original 2.222 palabras más

Opine pues...

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s